Défibrillateurs

1. Qu’est ce qu’un défibrillateur ?
Le défibrillateur est un dispositif médical utilisé pour administrer un choc électrique à la victime. Le choc électrique permet de remettre à zéro le circuit électrique du coeur, le réinitialiser en vue de rétablir le rythme normal.

2. Comment utiliser un défibrillateur ?
Tout d’abord, il faut ouvrir le défibrillateur et suivre les instructions vocales. Collez ensuite les électrodes : une sous la clavicule et l’autre sous le sein gauche. Connectez le câble. Une fois connecté, le défibrillateur indique qu’il réalise une analyse du rythme cardiaque et qu’il ne faut pas toucher la victime. Cette analyse dure quelques secondes. Il est important de ne pas toucher la victime pour ne pas perturber l’analyse.

3. Réglementations concernant le défibrillateur (DAE)

  • Une loi pour les Établissements Recevant du Public (ERP)

Le 21 décembre 2018 est paru au Journal Officiel le décret n° 2018-1186 du 19 décembre 2018 relatif aux défibrillateurs automatisés externes et les principaux points concernant les ERP.
Décret n° 2018-1186 du 19 décembre 2018 relatif aux défibrillateurs automatisés externes

  • Défibrillateurs dans les ERP

Les ERP de catégories 1 à 3 devront s’équiper avant le 1er janvier 2020, ceux de catégorie 4 avant le 1er janvier 2021, et certains de catégories 5 avant le 1er janvier 2022 (structures d’accueil pour personnes âgées, pour personnes handicapées, les établissements de soins, les gares, les hôtels-restaurants d’altitude, les refuges de montagne, les établissements sportifs clos et couverts ainsi que les salles polyvalentes sportives).

  • Maintenance

La maintenance est obligatoire. Elle peut être réalisée par le fabricant, par un fournisseur de tierce maintenance, ou par l’exploitant conformément aux dispositions de l’article R.5212-25 du code de la santé publique.

4. Qu’est ce que la supervision connectée et quelles en sont les avantages ?
AEDMAP a développé une plateforme connectée, permettant de superviser à distance les défibrillateurs cardiaques.

  • Une surveillance à distance 24/7 de vos défibrillateurs grâce à l’utilisation de capteurs connectés.
  • Alerte en temps réel par email et SMS en cas d’utilisation ou de dysfonctionnement d’un DAE.
  • Live Mapping : Les défibrillateurs en défaut sont immédiatement retirés de la cartographie.

Bon Samaritain

1. Qu’est ce que le « Bon Samaritain » ?
Le Bon Samaritain est un service qui permet aux professionnels de l’urgence (Pompiers, SAMU) de localiser et d’alerter des volontaires formés aux gestes de premiers secours en cas d’arrêt cardiaque à proximité afin de porter secours à la victime.

2. Qui peut devenir Bon Samaritain ?
Toute personne formée aux gestes de premiers secours et pouvant fournir un justificatif de sa qualification peut devenir Bon Samaritain.

3. Quels sont les chiffres de l’arrêt cardiaque en France ?
En France, il y a environ 50.000 victimes d’arrêt cardiaque par an (soit environ 130 par jour), dont on ne sauve qu’à peine 10%. Dans plus de 70% des cas, l’arrêt cardiaque survient devant un témoin. Au-delà de 4 minutes, la victime perd 10% de chance de survie par minute écoulée.

4. Qu’est ce q’un arrêt cardiaque ?
Également appelé mort subite de l’adulte ou arrêt cardiorespiratoire, l’arrêt cardiaque se manifeste par une perte de connaissance brutale avec disparition du pouls causé par l’incapacité soudaine du coeur à propulser le sang vers le cerveau  et vers le reste du corps.

Vidéos  

👉 Pour regarder d’autres vidéos, cliquez sur notre chaine YouTube